Risque hypokaliémie et Covid-19

Hypokaliémie et implications cliniques chez les patients atteints de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)

Une étude récente précise que l’infection au COVID-19 est souvent associée à une hypokaliémie (modérée à sévère). Le résumé est présenté ci-dessous.

CONTEXTE : Le SARS-CoV-2 envahit les cellules humaines en se liant à l’enzyme de conversion de l’angiotensine 2 (ACE2) sur la membrane cellulaire.

L’ACE2 est répandue dans de nombreux tissus humains : dans le cœur, le foie, les reins et les poumons.  L’ACE2 est le principal mécanisme de contre-régulation de l’axe principal du système rénine-angiotensine (SRA) qui est un acteur essentiel dans le contrôle de la pression sanguine et de l’équilibre électrolytique.

Le SARS-CoV-2 se lie à l’enzyme de conversion de l’angiotensine 2 (ACE2) du système rénine-angiotensine (SRA) et provoque une hypokaliémie prévalente

TMPRSS2

Le SARS-CoV-2 se lie à l’ACE2 => augmente la dégradation de l’ACE2 => diminue ainsi la contre-action de l’ACE2 sur le SRA

Effet final : augmentation de la réabsorption du sodium et de l’eau, puis augmentation de la pression sanguine et de l’excrétion du potassium (K+). Une des perturbations que peut refléter la progression du COVID-19 et qui doit être surveillée de près est l’hypokaliémie.

Les patients avec le COVID-19 présentaient souvent des symptômes gastro-intestinaux : diarrhée et vomissements

Perturbation du SRA est l’augmentation de l’apport distal de sodium et d’eau à la collecte du tubule du rein et à l’augmentation de la sécrétion de potassium.

CONCLUSIONS : L’hypokaliémie prévaut chez les patients atteints de COVID-19

Ci-dessous vous trouverez une lettre crée par les Dr Anne Blanchard, Nathalie Godefroid et le Professeur Devuyst pour répondre à leurs patients ayant le syndrome de Gitelman et de Bartter à propos du COVID-19. Aussi, afin de leur faciliter leur travail très important, nous vous demandons de ne pas les contacter inutilement. Continuez à nous remonter vos questions et que nous transmettrons de manière centralisée à ces experts.

« Merci pour votre message. Depuis plusieurs jours, nous recevons de nombreux messages similaires d’inquiétude par rapport au coronavirus, et c’est légitime.

En concertation avec des confrères belges et français, nous devons reconnaître que l’information actuelle ne permet pas vraiment de dire si les patients atteints du syndrome de Gitelman ou Bartter sont plus sensibles au virus COVID-19.

Cependant, il est possible que ce virus puisse aggraver l’hypokaliémie et donc nécessiter un recalibrage des suppléments. Par ailleurs, certains d’entre vous reçoivent pour des douleurs articulaires des anti-inflammatoires ou des traitements aux propriétés immunosuppressives qui fragilisent vis-à-vis de l’affection et qu’il serait mieux de suspendre. Finalement, beaucoup d’entre vous sont chroniquement très fatigués, ce qui pourrait masquer une infection par le virus.

Nos conseils sont de respecter toutes les recommandations (distance sociale, lavage des mains, éviter les contacts, … voir les sites web officiels) en Belgique et en France.

Mettez-vous en télétravail et limitez tous déplacements inutiles. Si cela n’est pas possible, veuillez partager cette lettre avec votre médecin et demandez qu’il vous fasse un certificat médical de 21 jour. »

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

https://www.info-coronavirus.be/fr

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *