Recommandations de nos spécialistes Français et Belges

Recommandations en avril 2020 :

🔵 « Il est préférable de maintenir les personnes à domicile si cela est professionnellement possible. C’est à ce titre que les certificats peuvent pousser l’employeur à le faire, sans aucune valeur juridique »

🔵 « Il est important de rapprocher la surveillance biologique en cas d’infection par COVID, avec prélèvements par une infirmière à domicile si possible »

🔵 « Les patients doivent continuer à être informés des risques théoriques d’aggravation de l’hypokaliémie, même si à ce jour nous n’avons eu aucune donnée permettant d’affirmer ou infirmer ce risque »

🔵 « Si la kaliémie est très basse (inférieure à 2.7 mmol/l) et que le maintien à domicile est refusé par l’employeur, il peut se justifier un arrêt de travail. Il n’y a cependant aucune base légale ni aucun consensus d’expert sur cette attitude compte tenu du caractère inédit de la période que nous vivons actuellement »

🔵 « La prescription d’un arrêt de travail systématique est à la discrétion du médecin traitant mais à mon avis sera inutile lorsque les masques seront accessibles »

Concernant les enfants qui ont le syndrome de Bartter ou Gitelman :

🔵 « les enfants semblent globalement épargnés par le virus du fait simplement de leur âge »

🔵 « Pour les enfants qui ont un potassium chroniquement <2,8meq/l : quand les écoles vont rouvrir, il est conseillé aux parents de ces enfants, si cela est possible, de les maintenir 2 semaines de plus à la maison (le temps maximal d’incubation du virus), le temps d’évaluer l’évolution de la pandémie. Si la situation reste stable, ils peuvent alors réintégrer l’école. »

Recommandations en mars 2020 :

Ci-dessous vous trouverez une lettre crée par les Dr Anne Blanchard, Nathalie Godefroid et le Professeur Devuyst pour répondre à leurs patients ayant le syndrome de Gitelman et de Bartter à propos du COVID-19. Aussi, afin de leur faciliter leur travail très important, nous vous demandons de ne pas les contacter inutilement. Continuez à nous remonter vos questions et que nous transmettrons de manière centralisée à ces experts.

« Merci pour votre message. Depuis plusieurs jours, nous recevons de nombreux messages similaires d’inquiétude par rapport au coronavirus, et c’est légitime.

🔵 En concertation avec des confrères belges et français, nous devons reconnaître que l’information actuelle ne permet pas vraiment de dire si les patients atteints du syndrome de Gitelman ou Bartter sont plus sensibles au virus COVID-19.

🔵 Cependant, il est possible que ce virus puisse aggraver l’hypokaliémie et donc nécessiter un recalibrage des suppléments. Par ailleurs, certains d’entre vous reçoivent pour des douleurs articulaires des anti-inflammatoires ou des traitements aux propriétés immunosuppressives qui fragilisent vis-à-vis de l’affection et qu’il serait mieux de suspendre. Finalement, beaucoup d’entre vous sont chroniquement très fatigués, ce qui pourrait masquer une infection par le virus.

Nos conseils sont de respecter toutes les recommandations (distance sociale, lavage des mains, éviter les contacts, … voir les sites web officiels) en Belgique et en France.

Mettez-vous en télétravail et limitez tous déplacements inutiles. Si cela n’est pas possible, veuillez partager cette lettre avec votre médecin et demandez qu’il vous fasse un certificat médical de 21 jour. »

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *